Le scorpion qui voulait traverser la rivière ou la takkya …

Il était une fois une petite grenouille et un petit scorpion qui voulaient traverser une rivière au courant très fort.

La petite grenouille dit : « je voudrais bien traverser mais une fois dans l’eau sans savoir où je vais le courant va m’entraîner et je vais finir par être noyée ».

Le petit scorpion alors intervient : « Moi aussi je veux traverser mais je ne sais pas nager et donc je vais me noyer. Il réfléchit et dit à la grenouille : j’ai une idée, tu vas me prendre sur ton dos et je vais te guider pour traverser. Comme ça, ensemble, nous nous épaulerons et nous pourrons éviter la noyade en traversant ».

La petite grenouille lui répondit : « Il n’en est pas question. Dès que tu seras sur mon dos, je te connais, tu me piqueras ! « . Le petit scorpion partit alors d’un énorme éclat de rire : « Mais tu es folle ! Si je te pique, nous coulons tous les deux et nous mourrons noyés ».

Alors la petite grenouille, ramenée à cet argument particulièrement rationnel, en convint et ensemble, l’un sur l’autre, ils partirent sur les flots. Soudain, au milieu de la rivière, le petit scorpion piqua la grenouille.

En mourant, la petite grenouille réussit cependant à parler une dernière fois, :  » Mais tu es complètement fou, nous sommes tous les deux en train de mourir ! « . Alors dans son dernier souffle, le petit scorpion lui répondit : « Je ne l’ai pas fait exprès, c’est dans ma nature ».

Moralité

Quand vous êtes auprès d’un scorpion quel que soit son discours ou ses bonnes intentions, soyez sur vos gardes, ne le croyez pas. A la première occasion, il ne pourra pas s’empêcher de suivre sa nature profonde.

Et vous en paierez les conséquences.

La takkya …