Les pires mots de passe utilisés sur le Web

Une étude réalisée par Google Apps en Angleterre révèle les mots de passe les plus communs que choisissent les internautes, et qui ne garantissent pas un niveau de sécurité très élevé.

Réseaux sociaux, boîtes mails, banques en ligne, applications en tous genres… Aujourd’hui, le Web nous assaille d’outils sécurisés, qui nécessitent de choisir des mots de passe pour chacun d’entre eux. Cependant, il semble que les internautes ne soient pas suffisamment judicieux dans le choix de ces mots de passe, qui sont très souvent anodins ou peu personnalisés…

Ce qui les rend beaucoup plus simples à déceler. Dans une étude publiée récemment, Google Apps révèle par exemple qu’un internaute britannique sur six se sert du nom de son animal de compagnie en guise de mot de passe. Pis, le même nombre utilise une date particulière à ses yeux, comme sa naissance ou son mariage !

Des devinettes souvent faciles à résoudre pour des internautes mal intentionnés…

Autres catégories de mots de passe déconseillés, et pourtant utilisés avec excès : le nom d’un enfant de la famille, le nom d’un autre membre de la famille, le lieu de naissance de l’utilisateur, le lieu de vacances préféré, le sport favori ou le nom d’une équipe sportive, le nom d ‘une personnalité…

Certains internautes vont même jusqu’à utiliser le terme «Password» !

Un choix méticuleux du mot de passe est recommandé

Le site splashdata avait publié pour sa part une étude ou apparaissaient les 25 pires mots de passe en 2012.  Parmi eux, la suite de chiffres «123456», «abc123», «dragon», «baseball», «iloveyou», mais également «jesus», «welcome» ou «football».

L’étude notait également que 48% des personnes interrogées ont déclaré avoir déjà communiqué leur mot de passe à une autre personne, tandis que 3% admettent avoir inscrit leur(s) mot(s) de passe sur un morceau de papier, posé à proximité de l’ordinateur !

Si vous êtes parmi les internautes peu précautionneux, et que vous vous sentez concerné par ces informations : à votre clavier.

Votre mot de passe doit comporter au moins huit caractères, avec des minuscules, majuscules, chiffres et éléments de ponctuation…

Seul impératif : il doit être à la fois compliqué et facile à retenir.

C’est le prix de la sécurité.

Quentin Périnel